Les actualités de La Fruitière des neiges Vente de fromage de Savoie

Reblochon de Bogève Médaille d'Or Paris 2018

06/07/2018

32 Jeudi 8 mars 2018
ME0149.
Les vallées
BOGÈVE

Le reblochon local honoré à Paris
Le reblochon de François Bouvier a ravi les papilles du jury du Salon de l’agriculture. Le fromager a reçu la médaille d’or dans la catégorie reblochon laitier, faisant la fierté de toute la vallée Verte.


La compagnie fromagère et paysanne a obtenu pour la première fois un prix à l’occasion du Salon de l’agriculture.


Il est 7 h 30. Une légèreodeur de lait transformé imprègne l’atmosphère. Les salariés de la compagnie fromagère et paysanne travaillent depuis deux heures à la fabrication du reblochon dans leurs ateliers route de Plaine Joux. Leurs gestes sont rapides mais précis. Le fromager Matthieu Vuillemot retourne délicatement les reblochons. « Il faut que la flore d’affinage se développe. Cela permet de la protéger des bactéries », explique le salarié de la compagnie fromagère et paysanne. Au goût, c’est un vrai délice. D’ailleurs, il vient d’être célébré par le Salon de l’agriculture. La compagnie fromagère a obtenu une médaille d’or dans la catégorie rebloportant mais les conditions d’hygiène sont la base du métier.
Comme l’indique Julien Roux embauché en septembre 2017. « Notre travail comprend autant de temps de production que de nettoyage ». Tous les jours c’est un éternel recommencement. Tout est nettoyé de fond en comble avec de puissants de jets d’eau.


Production haut de gamme

Grâce à ce prestigieux prix, la Compagnie fromagère et paysanne espère des répercussions positives. « Il donne une reconnaissance professionnelle. La médaille peut même être placée sur nos produits », se réjouit François Bouvier qui souhaite développer de nouvelles structures de stockage et d’affinage.  Afin de bonifier sa production et d’en faire la référence du reblochon, la société travaille en lien étroit
avec les paysans comme l’explique François Bouvier, le directeur de la société. « On cherche sans cesse un moyen d’améliorer la qualité du lait. Notre fromage en est composé à 98 %. On utilise principalement celui venant de la montagne, à 1 000 mètres d’altitude ».


EN BREF


Une fois le reblochon fabriqué, il faut attendre près d’un mois avant de le vendre. Reblochon, tomme Charlotte, Abondance, raclette de Savoie, ou encore mozzarella miribella etc. La compagnie fromagère et paysanne produit différents types de fromages. « Au fur et à mesure des années, nous avons souhaité nous diversifier », explique son directeur François Bouvier. Mais faire du reblochon prend du temps. Après la collecte du lait auprès d’une coopérative laitière, la substance est transformée en caillé, une sorte de « flan », comme l’indique de manière imagée François Bouvier. Une fois le fromage fabriqué et salé, il passe quatre jours dans un séchoir. « L’objectif c’est d’enlever l’humidité. Ils sont retournés tous les jours et leur croûte est lavée ». Il reste ensuite 16 jours en affinage dans une cave. Puis, il est emballé. « Avant de le vendre, on attend encore deux semaines qu’il exprime tout son
goût », précise François Bouvier.

Concernant l’Abondance, la durée est encore plus longue. « On essaie de les garder cinq mois avant de le commercialiser ». De quoi permettre la production de fromages haut de gamme.


HUGO SASTRE

Retour
© Developed by CommerceLab

Nos Marques

Decrouvrez nos marques

Emballages fraîcheur

Nos emballages sont optimisés pour le transport de produits frais.



Livraison et transport isotherme garantie !